Choisir sa vie

Fondatrice de la marque Balzac Paris, Chrysoline de Gastines nous partage sa démarche en expliquant comment elle a transformé son pari entre amis en une entreprise réelle et durable. Étant cheffe de communication, elle explique son parcours autodidacte face à un domaine inconnu : la mode. Elle avait tout d’abord l’idée de consommer la mode autrement tout en s’adaptant à la demande.

En 2011, ces associés et elle-même se lancent sur la production du nœud papillon sur mesure. En 2014, Ils étendent la gamme de leur produit tout en trouvant d’autres ateliers et usines dont une au Portugal, un pays où il y a un savoir-faire depuis des générations.

Elle explique également que les relations sont importantes dans l’apport de nouvelles idées et de débouchés pour son entreprise c’est pourquoi, ils ont commencé à  embaucher des stylistes, des modélistes et créateur de collection. En tant que manager, elle  intervient avec le personnel de la communication afin de créer des événements, des projets et  des articles.

Selon Chrysoline de Gastines, la force de sa marque est basée sur la mise en vente d’articles qu’on ne retrouve pas chez les concurrents, c’est aussi le concept d’une mode responsable à partir de matériaux spéciaux et de la  réutilisation de stock pour un objectif zéro gâchis.

La marque Balzac a évolué petit à petit grâce à son coté authentique et indépendant. Je trouve qu’il aurait été plus judicieux de faire appel à des fonds d’investissements afin de voir Balzac grandir plus rapidement et  maximiser sa production. Je trouve également dommage que les articles soient limités  dû à la chaine de production raisonnée qui ne peut pas produire des milliers d’exemplaire ; mais Je ressens tout de même  que leur communauté  arrive à s’imprégner de leur histoire.

L’ADN de Balzac est comprise par des milliers de clients fidèles grâce à leur cheminement qui reste pour moi une fondation unique, à leur image, qui progresse dans tous les domaines et qui prouve que l’état d’esprit joue entièrement  sur la réussite.

J’ai choisi d’aborder la communication d’entreprise car je trouve que c’est la forme la plus globale et qui regroupe tous les aspects de la communication. J’ai également choisi un podcast car c’est une plateforme que j’ai l’habitude d’utiliser, je me sens proche de l’orateur, ici, de cette femme qui raconte comment monter sa société lorsque l’on n’y  connait rien. Je trouve intéressant de voir l’évolution d’une entreprise, de connaitre l’aspect management, marketing et financier. Je me retrouve en Chrysoline de Gastines, une jeune femme, curieuse, pleine de soif d’apprentissage et ose changer entièrement son parcours dans le but d’accéder au bonheur, d’acquérir de nouvelles connaissances et prendre de la maturité.

Source : Podcast Majelan par mybetterself / Titre : Du pari à l’aventure/Auteur : Chrysoline de Gastines interviewé par Louise Aubery /publié le 26 septembre 2019         

You Might Also Like

Leave a Reply